Une chance

Publié le par eric roux

L'une des grandes chances du métier de chroniqueur culinaire est d'être au courant de tout ce qui s'édite en terme de livres de cuisines. Il y a du magnifique comme du terrifiant, de l'anodin comme de l'essentiel, et du vulgaire comme de l'élégant. Les grandes manoeuvres de l'édition avant les fêtes ont commencé. Pour vous guider peut être dans vos choix, je me permet de vous conseiller les livres qui ont attiré mon attention.

 

"Tous en cuisine", Bruno verjus, portraits Yann Arthus-Bertrand, reportage Erick Bonnier, introduction Pierre Hermé, Agnés Vienot éditions, octobre 2005.
Joli livre, avec de très belles photos et surtout de nombreuses recettes pleines de modernité données par un gourmand indécrottable.

 

"Cuisine en liberté", 200 recettes de Gilles Choukroun, photographies Patrick Aufauvre, stylisme Wei-Jen Liu, Solar éd.
Tout l'univers de Gilles Choukroun, pour rire, pour se souvenir pour manger. Installé aujourd'hui au restaurant Angl'opéra, avenue de l'Opéra à Paris, Gilles a envoyé aux plotes son étoile et son restaurant à Chartres il y a six ans, pour faire sa cuisine bien plus personnelle et originale. Remarquable pour les cuisiniers ludiques.

 


"Crèmes et châtiments", recettes délicieuses et criminelles d'Agatha Christie, par Anne Martinetti et François Rivière, JC Lattés éd.
L'idée est bonne, mais pas nouvelle,  faire coller la cuisine à l'univers du roman policier. En l'occurrence, voilà une jolie manière de réhabiliter la trop méconnue cuisine britannique. En suivant l'univers la créatrice d'Hercule Poirot (tiens donc) et Miss Marple (comme le sirop) les auteurs imagine sa gourmandise dans une tradition très british. Pour les fans de feux dans la cheminée de tea time.

Imprimer l'article

Publié dans Littératures

Commenter cet article

Cindy 27/10/2005 15:48

Le dernier livre m'interess pas mal; Et puis c'est vrai que la cuisine anglais n'est pas mal du tout. Ayant passé 2 ans la bas, je ne me suis jamais plainte de la nourriture.

Florent 27/10/2005 13:50

Eric, à quelle adresse faut-il vous envoyer les livres ?

Au fait, le sirop c'est maple… Bo)