Apéro-plat

Publié le par eric roux

Les petits trucs à grignoter en starter d'un repas sont de plus en plus abondant.

Je vous ai déjà présenté les superbes plateaux proposés par Jean François Piège et Jacques Décoret dans leur restaurant. Chez moi, j'ai parfois envie de faire des repas entièrement faits de ces mini bouchées. J'avoue avoir beaucoup joué, petit, avec une vieille dînette en faïence chez ma grand mère maternelle. C'est peut être pour ça que j'adore faire des mini bouchées présentées dans force petits plats.

On picore, on s'étonne, petite fourchette ou avec les doigts, on mange sans s'en rendre compte. Hier soir des potes sont venus dîner. Et hop, assiette d'apéro-plat. Comme une entrée bancale, entre coup à boire et grignotage. Il est d'ailleurs marrant de voir la Sopexa, organisme gouvernementale pour la promo de l'agro-alimentaire de chez nous à l'étranger, faire la promotion de l'apéro à la française à l'étranger. Art de vivre et support pour nos produits. Dans le même sens que les tapas, l'olive et la tranche de saucisson et le verre de quinquina.

Sur une assiette rectangulaire de porcelaine bleutée de chez Muji, une mini salade cambodgienne, deux olives cassées au fenouil (gros format), deux tronçons de céleri branche rempli de roquefort écrasé avec son tiers de beurre, une mini brochette de filet de poulet mariné 2 heures dans une sauce tériaki avant d'être grillée, une mini brochette avec une crevette une tranche très fine de lumo et de la cive émincée, et enfin quelques fines tranches de pancetta corse. Ca fait la blague, même s'il n'y a aucune construction d'ensemble. Seulement des trucs côte à côte que j'avais envie de grignoter.

 

Là, nous sommes chez Eric Guérin, La mare aux oiseaux, 162, île de Fédrun, 44720 Saint Joachim, en pleine Brière. Lieu, éminemment sympathique, dont je vous reparlerai bientôt, nous ne sommes plus dans le principe de l'assiette, mais de la planche de récupération. À picorer, des nems de poulet sauce aigre douce, verre de crème de topinambour avec oeufs de poisson et une mini soupe. C'est bien, c'est beau et nettement plus cuisiné.

 

Ensuite Jacques Thorel, cuisinier breton, passionnant technicien, ancré dans une cuisine logique à son lieu, et à ses désirs. Limpide. (l'Auberge bretonne, 2 place Duguesclin, 56130 La Roche-Bernard, 02 99 90 60 28, site internet) Jacques nous rappel, la pertinence du produit. Car, l'apéro est en équilibre; libre, entre l'envie du repas et une entrée en scène vers le repas. L'apéro n'est pas une fin en soit, mais un lieu de bascule vers des plus "gros produits", vers de la cuisine, cuisinée, cuisinée.

Grosse frite de pomme de terre, chevauchée par trois moules marinières comme une référence ludique  aux moules frites. Simple et efficace en terme de goût.

De l'eau de tomates. Vous savez quand vous faites une jus de tomate maison, bien souvent il se décante en une partie épaisse et de l'eau. Récupérée de son jardin et conservée, l'eau de ses tomates et légèrement gélifiée pour couvrir une crème de parmesan. Boum, en plein dans le mille.

L'estocade en terme de produits, juste dans le goût et dans l'exception, de couillons bouquets. Frais du matin, cuits au minima, à croquer entier, ou à décortiquer, sans oublier de sucouiller la tête. Au delà de l'esbroufe, du souvenir en fabrication.

L'apéro pourrait être ça, une bascule effectivement ou la bouche remet à zéro le compteur des perceptions. Toujours le produit juste, qui va vous faire dire j'en reprendrai bien, mais trop tard il est temps de passer à table.

Publié dans Recettes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

eric r 07/03/2006 14:29

pour faire dans la facilité, il existe de très bonnes sauces Teriaki toute prete, dans les épiceries japonaises. mais promis je fouine dans quelques bouquins pour vous donner LA Teriaki de compétition.

Agathe 07/03/2006 09:35

Bonjour Eric, j'ai bien envie de les faire chez moi ces petits apéros-starters-repas .....Mais il me manque la recette d'une bonne sauce Teriyaki....Plusieurs essais m'ayant laissé frustrée, saurez-vous me sortir de mon vague à l'âme japonais ??? Merci beaucoup !

ramona 07/03/2006 08:49

Et encore çui-ci (suissi?) s'est lâché d'un peu de texte(copié-collé)...

La plupart sont pas capables de faire trois phrases intéressantes, ou du moins de montrer un peu d'intérêt pour les articles...

A part: "miam", ça doit être bon!" ou "super, j'adore..."

L'espace internautaire de liberté c'est bien, mais ce n'est pas un filtre à l'imbécilité...

rafie 06/03/2006 22:11

Ca fait un peu oportuniste, tous  ces gens qui profitent de la notoriété de ce site pour se faire de la pub...

Mon BÎ Robot 06/03/2006 19:21

Qu'est ce qui est puissant ? Qu'est ce qui est bien carrossé ? Qu'est ce qui est ingénieux ? Qu'est ce qui est plein d'accessoires ? Qu'est ce qui est malicieux ? Qui est ce qui vous donnera un sérieux coup de main ? Qu'est ce qui fait rêver la ménagère de moins de 50 ans ? Qu'est ce qui vous mijotera de bons petits plats ? Qu'est ce qui est lavable et inusable ? Qu'est ce qui rend les maris bedonnants jaloux ?
Pour savoir ce dont chaque ménagère rêve d'avoir dans sa cuisine rendez-vous sur
http://monborobot.over-blog.com
le Mercredi 8 mars 2006 à l'occasion de la journée de la Femme...