c'est reparti

Publié le par eric roux

RETOUR DE VADROUILLE.

Parti depuis dix jours en reportage de Vichy à Lyon, d’Aix en Provence à Saint Tropez, pour finir par Paris, la récolte en rencontres, cuisines et recettes a été fructueuse.
Tout vous sera raconté dans les jours à venir. Peut être même avec des photos grâce à l’aide de Sophie, celle qui vous permet de lire, sans picotement dans les yeux, le blog de Roux.
Mais mon premier boulot au retour chez moi, a été de passer la matinée au jardin. Bon dieu qu’est ce que ça pousse en dix jours. Les mauvaises herbes surtout. Si les tomates ne sont pas encore mûres, j’ai récolté les premiers poivrons (semence de variétés Serbes données par un vieil ouvrier de chez Michelin), les premières petites aubergines japonaises (semences données par Joël Thiebaut maraîché Parisien qui vend ses légumes au marché de l’Alma le mercredi), de fragiles courgettes pas plus grande de 14 / 15 centimètres et plein de haricots. Semés à la mi-mai un petit sac de semences de haricot mange tout violet que m’avait fait parvenir l’association Kokopelli, ils sont aujourd’hui en pleine production.

Mais que faire d’un gros tas de haricots verts ?
Bon d’accord là ils sont violets, couleur qu’ils perdent à la cuisson, mais beurre, violet ou vert, que faire d’un gros tas de haricots?

  • Salade de haricots.
  • 500 g. de haricots
  • deux tomate bien mûres
  • fêta IGP (indication géographique protégée) donc, grecque.
  • un bouquet de basilic
  • un oignon nouveau
  • 3 cuillère à soupe d’huile d’olive
  • 1 petite cuillère à soupe de vinaigre de Xérès ou balsamique
  • sel et poivre.

Une fois les haricots (c’est long c’est chiant mais nécessaire) équeutés les faire cuire jusqu’à tendreté à l’eau ou à la vapeur. Le temps ? Compter entre 30 et 40 minutes, mais le mieux est d’en croquer un de temps en temps pour juger de la cuisson. À vous de juger si vous les aimez un peu ferme ou très tendre. Égoutter et passer sous un filet d’eau froide pour arrêter la cuisson.
Ébouillanter vos tomates pour pouvoir les peler. Les couper en deux pour retirer les grappes de pépins. Couper en tous petits morceaux vos tomates et les mettre dans un saladier. Les écraser à la fourchette, pour faire une sorte de sauce à froid. Ajouter le sel, le poivre le vinaigre et l’huile d’olive. Mélanger énergiquement. Mettre les haricots cuits et refroidis dans le saladier. Couper en petits morceaux la fêta, émincer l’oignon nouveau, et émincer au couteau bien aiguiser le basilic juste avant de servir et ajouter aux haricots. Mélanger. Manger.
Vous pouvez aussi ajouter un œuf cuit mollé ( 4’ minutes d’ébullition) écrasé à la fourchette avec la tomate, trois filets d’anchois à l’huile coupés fin.

  • Haricots à l’étouffée.
  • 500 g. de haricots
  • 150 g. de lard salé et sec, ou de ventrèche ou de jambon cru coupé en petits morceaux
  • trois tomates bien mûres
  • un gros oignon
  • trois gousses d’ail
  • un verre à vin de vin blanc sec
  • une branche de thym
  • deux cuillères à soupe d’huile d’olive
  • sel et poivre

Dans une cocotte en fonte ou une grand casserole à fond épais, faire fondre les lardons dans l’huile d’olive. Ajouter l’oignon pelé et émincé et les gousses d’ail coupées en deux. Faire fondre cinq minutes. Ajouter les haricots et faire sauter sur feu vif pour qu’ils prennent une belle couleur vert vif. Ajouter les tomates lavées et coupées en quartier. Mouiller avec le vin blanc. Saler et poivrer. Laisser sur feu vif pour faire reprendre l’ébullition et laisser l’alcool s’évaporer. Baisser le feu. Ajouter le thym et couvrir. Laisser cuire à couvert pendant 45 minutes à une heure pour que les haricots soient tendres. Tourner à la cuillère en bois de temps en temps. Si le liquide de cuisson venait à manquer rajouter le quart d’un verre d’eau.
Manger bien chaud avec une viande griller. Réchauffé c’est encore meilleur.

Bon demain nous commençons à faire le compte rendu de la semaine écoulée.

 

Publié dans Produits

Commenter cet article

cathy 15/07/2005 08:52

impressionée!!!!

bravo de plus en plus magnifique et agréable!

Anne 14/07/2005 19:51

je suis tombée à la renverse, il faut prévenir lorsque l'on fait des changements pareils.
bon, la photo un peu grosse, nous, on veut vous lire ; le calendrier, y a un truc qui cloche
mais en gros : super même le fond façon torchon de cuisine
et si je reviens demain, il y aura encore du changment ?

Isabelle 14/07/2005 17:01

Tout d'abord, merci beaucoup a Eric Roux pour ce super blog, et pour sa chronique dasn "nous ne sommes pas des anges", elle etait genial, et on s'est regales toute l'année, du coup, on s'est pris par la main, et on va faire nos courses au marché, c'est genial!!
A part ca, j'aimerai bien savoir si vous avez une recette d'anchoiade ou de caviar d'aubergine, moi, je la fais un peu n'importe comment... elle n'a jamais le meme gout (en meme temps je me plaint pas, je voudrai juste avoir une recette en plus!)
Merci beaucoup pour tout, j'veux du rab'!!
Isa.

séverine 14/07/2005 11:11

bonjour Eric et bon retour de vadrouille,
bravo pour les efforts de clarté et pour l'intérêt des chroniques. juste une petite remarque : je n'ai toujours pas vu la fameuse recette de mousse au chocolat promise au début...
Est-ce que votre jardin vous offre également un bon rendement en fruits ? si oui, y a-t-il une petite possibilité d'avoir des idées de desserts fruités sympas ??
Merci d'avance pour les desserovores de mon espèce...

Anne 13/07/2005 19:17

merci sophie pour nos yeux, eric heureuse de vous lire de nouveau