Parlons vins

Publié le par eric roux

Sylvie Augereau
 

 

M

ercredi soir nous avons eu la visite de Sylvie Augereau, remarquable journaliste du vin. Beaucoup de passions au service des vins dits naturels. Mais on n’a pas le droit de dire naturels, en général ils sont bio ou cultivés en biodynamie, ou encore tout simplement sans ajout de sucre pour augmenter la teneur en alcool, sans souffre et surtout sans adjonction de levures. Ces vins se font avec les levures (les petites bêtes qui transforment le sucre en alcool) indigènes. Dans des vignes enherbées travaillées sans pesticides, la micro faune microbienne locale donne son caractère aux vins. C’est parfois aléatoire, pas toujours facile, en tout cas moins que qu’en on est un bon chimiste, mais souvent plein de surprise de goûts et de sincérité.

 

Sylvie travaille travaille pour “Omnivore”, revue par abonement qui s’adresse plutôt aux cuisiniers et pour Gault Millau, le mensuel.
Donc hier soir, Sylvie s’est arrêtée à la maison.
C’était sympa de l’avoir à table pour manger des bolinhos de bacalhau (beignet de morue) et des petits farcis, avec courgettes, poivrons et tomates.

Je vous donnerez mes recettes dans les jours à venir pour ces beignets et ces petits légumes farcis.
En plus elle faisait arrêt à la maison pour nous livrer quelques bouteilles de chez Breton. Bourgueil et Chinon.

Bourgueil Trinch   &   Chinon Beaumont
   

Bourgueil Trinch, Chinon Beaumont,
Catherine et Pierre Breton,
Les Galichets,

8, rue du Peu Muleau,
37140 Restigné,
tél. 02 47 97 30 41,
6 à 10 €.

Elles nous a laissé aussi quelques unités des vins d’Anjou de chez Cousin. L’Anjou c’est son pays à Sylvie, bord de Loire et douceur.

Le cousin rouge
 

Le cousin rouge, cépage grobleau,
Olivier Cousin viticulteur-récoltant,
vin de pays, Anjou,

7 rue colonel Panayet,
49540 Matigné-Briand,
tél. 02 41 59 49 09.

On a papoté jusqu’à tard dans la nuit. Ça tournait autour, qui sont les vignerons et les cuisiniers que nous aimons bien. Ceux qui doutent, qui se posent des questions et qui n’ont pas trop de problème avec leur égaux. Mais le doute surtout, qui permet de s’interroger, de rencontrer et d’avancer. Ce doute qui permet de se lever le matin en se disant : qu’est ce que je vais apprendre aujourd’hui. Bon c’est peut être l’effet du vin bio, mais au milieu de tout ça, on a bien rigolé.

Nous nous sommes aussi donné des nouvelles de Stéphane Majeune, jeune vigneron auvergnat, qui se bat pour faire des vins sincères et surprenant au milieu d’une appellation peu connue et souvent décriée.

Vieilles Vignes, Domaine Peyra,
Cotes d’Auvergne vin de pays,
Stéphane Majeune,

Rue Montfoulhoux,
63800 Saint Georges es Allier,
Tél. 04 73 69 57 20 .
6€,

Je vous donne les adresses de ces vignerons, à l’occasion si vous trouvez ça chez des cavistes (Auger à Paris) ou que vous passez à coté de chez eux, allez goûter, et reparlons en.

imprimer l'article

Publié dans Produits

Commenter cet article

a.debruz 08/01/2008 11:52

Je vous donnerez mes recettes dans les jours à venir pour ces beignets et ces petits légumes farcis. BRAVO POUR LE FRANCAIS !!!!!!!!

hierogamie 22/07/2005 11:29

Merci pour toutes ces infos si enrichissantes de notre terroir et patrimoine ...
Amicalement
Hirogamie