Shana Tova !

Publié le par eric roux



Hier soir a commence l'une des fêtes les plus importantes du judaïsme : Roch Hachana. Elle marque le début de la nouvelle année, 5766 en l'occurrence, et se célèbre, comme la plupart des fêtes juives, en bonne compagnie et autour d'une table bien garnie.

Roch Hachana est une fête que j'aime beaucoup car elle est joyeuse et conviviale. Puisque c'est aussi une célébration de la Création, cette fête doit, selon moi, rester synonyme de simplicité. Pas question pour moi de rester coincée derrière les fourneaux ! Au menu, des produits simples mais riches en symbole. Hier soir chez moi, nous avons donc mangé…



Une grenade.
C'est l'un des principaux symboles de la fête. Les nombreux grains qui composent le fruit sont symboles de prospérité pour l'année à venir. Dans ma famille, on achète des grenades une fois par an… pour Roch Hachana !
 


Des pommes trempées dans le miel.
C'est le moment de la fête que je préfère : pour que l'année soit douce, on trempe des quartiers de pomme dans une petite coupelle de miel. C'est convivial, tout le monde en met partout, et les invites se souhaitent une année aussi douce que le miel qui vient de tacher la nappe (avec un peu de jus de citron c'est pas mal non plus mais ce n’est pas très sucre…).

Du poisson. Bon normalement on est censé manger de la tête de poisson pour Roch Hachana mais ce n'est vraiment pas trop mon truc alors je découpe un sachet de saumon fume (mon truc : j'utilise une bonne paire de ciseaux, aucun emballage ne me résiste). Comme la grenade, le poisson est synonyme de prospérité et on se souhaite de se multiplier comme des poissons (désolée, le lapin n'est pas cacher).

Du pain challah. Une sorte de brioche tressée d’origine juive ashkénaze. C'est un peu moins dense qu'une brioche vendéenne mais bon sang que c'est bon. Aux Etats-Unis, on en trouve très facilement nature ou agrémentées de raisins. Elle symbolise la douceur pour l'année à venir.

Des épinards. Dans une frittata, à la manière de ma maman, c'est très bon avec des tomates mais je ne sais pas du tout ce que cela signifie. Maman, si tu me lis, merci de nous éclairer.

Du poulet. Parce que mon mari n'aime pas le poisson.

Nous avons aussi bu du vin, parce qu'aucune fête n'est vraiment juive sans un bon verre !

Shana Tova a tous !

Estelle

http://www.tetellita.blogspot.com

Publié dans Reportages

Commenter cet article

Casseroles2Nawal 07/10/2005 00:04

Estelle c'est toujours un plaisir de te lire, ici chez Eric Roux ou dans tes pénates !

daniel 06/10/2005 21:22

Finalement, si j'avais pas eu l'œil pénétrant, personne n'aurait remarqué l'étonnant de la bogue à piquants du gros marron noir et brillant, de même que l'incongruité du gland imitant l'olive, mais en moins bien sur le plan de ce qui relève la saveur des plats à l'orientale...
Soit dans les menus crétois ou plus simplement dans toutes les recettes communes des plus communes pizzas italiennes...

Sophie 06/10/2005 19:08

Merci

Mercotte 06/10/2005 17:06

je trouve super le décor de la bogue de marron et du gland, c'est tout à,fait de saison et on nous avait bien annoncé ce relooking saisonnier pour le blog! Bravo Sophie, très classe !

Estelle 06/10/2005 13:45

Au plaisir, Eric :)