Le peuple de l'herbe

Publié le par eric roux

C'est tout de suite qu'il faut s'empresser de faire ses réserves d'herbe aromatique. Quelques spécimens et quelques conseils.

 

Lo perbre d'ase, le poivre d'âne en occitan appelé sarriette vivace se sèche très facilement comme le thym. Feuilles coriaces au goût légèrement poivré formidable avec les féculent, pois chiche, haricots,
...

 

L'herbe à curry en fait une immortelle au four goût évoquant le curry. Très facilement sécable mais à utiliser avec plein de parcimonie pour ne pas bousiller un plat.

 

Sarriette annuelle se sèche aussi facilement et prend même un goût de caramel. Marche très bien avec du porc confit au four tout doucement.

 

Toujours plus prêt de la sarriette annuelle une de mes herbes préférées. Se cultive facilement en pot à semer au mois d'avril.

 

L'origan se sèche aussi facilement. Parfait pour les sauces au vin d'une daube ou d'un ragoût.

 

Le formidable estragon, attention il existe une variété dite russe qui n'a aucun goût. Une grosse pincée de feuille dans le trou de balle d'un poulet et toute la cuisine est parfumée. Se sèche très facilement même s'il prend parfois une couleur un peu foncée. Son parfum fonctionnent très bien avec les oeufs.

 

Commenter cet article

daniel 14/10/2005 09:17

J'ai parlé de la sariette vivace!!!
Du poivre d'ase!
Encore une référence faite à l'âne, on n'en réchappe pas!
Mais qui s'en plaindra?

daniel 14/10/2005 09:13

La sarriette en photo ici est une variété relativement élaborée, comparée à l'espèce de base. Ses feuilles sont plus larges, plus courtes, plus épaisses et plus serrées sur les tiges que la variété "sauvage". Elle n'a pas moins de parfum, bien sûr, c'est une amélioration qui vaut aussi par ses qualités décoratives. La plante est trapue, son vert est brillant et, de loin, fait penser à une sorte de petit buis. Comme elle gagne à d'être taillée régulièrement, on peut en faire de petites bordures pour décorer le jardin d"alimentation! Alternée avec du thym: gris contre vert!
Moi, en cuisine, je la préfère au thym!
Elle est plus délicate, plus subtile! On risque pas de se pourrir un plat si l'on en met un peu trop!
Le meilleur que je lui trouve, c'est quand je me grille de la viande blanche, veau ou cochon: J'en parsème le plat vide à l'avance, avec le gros sel écrasé et le poivre concassé mais surtout, j'en jette sur la grillade quand elle est encore sur le feu!
L'odeur de la "petite herbe" brûlée vaut alors tous les encens d'église!