Cahiers et carnets de cuisine.

Publié le par eric roux

Cahiers et carnets de cuisine.

Depuis un peu plus d'un an, dans le cadre de l'Observatoire des Cuisines Populaires, nous avons lancé une recherche des cahiers de cuisine familiaux. Le but est de construire un corpus d'un peu plus de cent cahiers afin d'essayer de les étudier.

Je renouvelle cet appel. Si vous êtes en possession d'un de ces carnets, vous pouvez contribuer à cette recherche en le scannant et en essayant de renseigner le petit questionnaire des liens ci-dessus. 
Merci à vous camarades. Partager.

 

Extrait :

"Il y a, à priori les plus nombreux, des cahiers si bien tenus, si bien organisés, écrits souvent à l’encre violette d’une jolie écriture de jeune fille qui témoignent de la grande importance des écoles ménagères tout au long du vingtième siècle dans la diffusion d’une cuisine organisée et nationale. Pour certains, ils ne semblent jamais avoir été utilisés de manière intensive. Ils sont propres, sans tâches ni commentaires et sans rajout de découverte gourmande. Pourtant, ils sont bien la mémoire de cette cuisine dite bourgeoise qui se diffusa tout au long du vingtième siècle et à la fin du dix-neuvième et qui marque toujours notre imaginaire de la « cuisine française ».

Cahier de cuisinière de maison bourgeoise (communiqué par Vincent R.)

Cahier de cuisinière de maison bourgeoise (communiqué par Vincent R.)

Viennent ensuite les cahiers de cuisinières de maison bourgeoise. Outil de travail des personnes qui exerçaient leurs talents comme domestiques attachés en cuisine, ces cahiers sont les témoins de repas de maisons où il existait un certain niveau de vie et des moyens conséquents pour alimenter la maisonnée. Ces cahiers sont écornés, tachés de gras, ils ont été utilisés et devaient représenter une réelle accumulation de savoir pour exercer son métier surement.

Il existe aussi les cahiers de cuisine de passionnés. Ces mordus de cuisines ont existé tout au long du dix-neuvième et du vingtième siècle, recueillant scrupuleusement les recettes de familles, des amis, de la région, celles qu’ils réalisaient au jour le jour. Ils ont parfois aussi noté comme pour un journal intime, les détails des repas d’apparat qu’ils confectionnaient pour les proches. Ils sont riches d’enseignements sans être la photographie exacte de la nourriture des familles en général.

Cahier de type compilation (écrit par Francine R.)

Cahier de type compilation (écrit par Francine R.)

Enfin il existe les cahiers compilatoires. Ceux-ci sont fait de notes, de gribouillages, de collages et d’emprunts divers aux livres de cuisines et aux revues. Derrière ces accumulations de désirs culinaires, nous entendons la petite phrase  « un jour, j’essaierai ça ». Mais les cuisiniers et les cuisinières sont-ils passés à l’acte? Nous ne le saurons jamais. Mais ces cahiers représentent bien les désirs et la cuisine fantasmée de nombreux apprentis cuisiniers et cuisinières.

Cahier de passionnée (confié par Suzon V.)

Cahier de passionnée (confié par Suzon V.)

A côté de ces cahiers directs pourrions nous dire, réalisés de la main des cuisiniers réels, potentiels ou rêvés, il existe les recueils. Ceux, faits par une fille, une petite-fille auprès d’une mère ou d’une grand-mère, cherchant à recueillir les savoirs et les goûts familiaux. Ils sont une touchante ethnographie spontanée et familiale mais avec peut-être plus de distance vis-à-vis de la pratique culinaire.

Enfin, existent les cahiers publiés, divers, parfois littéraires, ou juste documents. Nous en avons recensé une petite trentaine pour l’instant. Du magnifique et très touchant « Les carnets de Minna » proposé par Anne Georget, à « Cuisinière Lyonnaise » des éditions Stéphane Bachés en passant par le « Je cuisine comme un chef » de Vercors ou les cahiers imaginaires de « Margaridou »."

 

Cahiers et carnets de cuisine.
Cahiers et carnets de cuisine.
Cahiers et carnets de cuisine.

Commenter cet article

Mingou 07/04/2017 07:07

Avec plaisir !

Mingou 06/04/2017 21:26

Bonjour,
Je ne sais pas si mon recueil de recettes de famille peut servir, mais si c'est le cas, je serai ravie de pouvoir contribuer à ce projet.
http://www.editionsalternatives.com/site.php?type=P&id=1822
Mingou (Eliane Cheung)

Eric Roux 07/04/2017 04:44

Mingou!
vous pensez bien que je me le suis déjà procuré et qu'il rentre parfaitement dans la catégorie de ces recueils édités. D'ailleurs ce serait formidable que je puisse réalisé un entretien avec vous pour l'Observatoire des cuisines Populaires sur ces histoires de cuisines populaires. Est ce que cela vous semble possible?
Bien à vous
Eric