La rue

Publié le par eric roux

C'est là que tout se passe. Il faut prendre le temps de se balader dans Shanghai. C'est ici que s'affronte la ville libérale et la vieille ville. Les voitures sont de plus en plus nombreuses, conduite comme si vous veniez de quitter votre vélo. Klaxon, utiliser comme une ritournelle : je suis là, coucou, je suis là ! Tout se passe dans la rue, manger, souvent manger, coiffeur, marché, pause cigarette accroupi sur les talons, piège à mouche, .... Photos de rues.

On est plus au frais à l'ombre de la rue. La coupe la plus classique? Dégagé, bien dégagé, mais partout.

Chat Chinois, en quête de chapardage. Aimé mais libre, ou du moins pas un chachat à sa mémère.

Habitude : on fait les course en pyjama, au saut du lit. C'est froissé, les accordéons aux genoux, mais c'est détendu et plus chic que Paris Hilton.

Il y a des collections de mobylettes, de scooter, de vélo et le dernier cris de vélo-éléctrique, tout ça rangé sous un échafaudage de bambous. Ca construit, encore et encore.

Le gros souyouz spoutnik, c'est la tour Eiffel locale, pour la télé.
Après, ça part en vrille, des étages, des étages, des étages.

Dans le vieux Shanghai, on attrape les mouches. Avec ces gros pièges en bambou et en fin treillis. Les grands fabricants d'insecticide ont un petit peu peur. Pas trop.

Et ça vaque en vélo, tranquille, mais beaucoup,
vraiment beaucoup.
Alors attention pour traverser la rue, sonnettes à droite, sonnettes à gauche, faites attention de ne pas faire ralentir les cyclistes

Publié dans Reportages

Commenter cet article

eric r 23/06/2006 11:54

Pas de soucis Frankie, ça doit être une histoire de temps qui passe, mais le gros caillou est fréquent le matin.
Courage camarade.

frankie 23/06/2006 08:17

Pardon, je ne voulais pas chiffoner...

eric r 23/06/2006 07:44

Comme si la Haute loire pouvez se limiter à \\\"tout vert\\\". Comme tout lieu d\\\'enfance constitutif, la notion de haute loire, pour moi, doit à peine faire quelques Km2 et n\\\'a rien à voir avec une entité administrative. C\\\'est marrant Frankie cette réf. Ce matin je me suis levé avec un tas de souvenirs de parfums. L\\\'herbe humide des gorges de l\\\'Allier, les truites posées sur les fougères, la chaleur des genets en plein été, de ces souvenirs qui vous mettent un gros caillou sur le coeur.

frankie 22/06/2006 22:44

Moi, je persiste et signe, c'est de l'abus de gastro-tourismo-gratoche!
Petite parenthèse : je viens de passer une semaine en Ardèche (destination certes moins exotique que celle de notre "maître à manger").
Pour ce faire, j'ai du traverser la Haute-Loire.
C'est très joli.
Tout vert.
Plein de lentilles et de gens presqu'aussi gentils qu'en Aveyron.
Mais d'un Eric.R pas l'ombre...
Nous aurai-t-il menti ?

TIS 22/06/2006 18:18

voici une très belefaçon de nous faire partager ton voyage ;)