Fini les voyages! quoi que

Publié le par eric roux

En été, nous cherchons souvent du frais, du chic, de la bouchée qui épate, pour des apéros du soir. C'est pas parce qu'on est en short, et qu'on s'est découvert une passion pour le foot, que nous sommes obligés de croquer de la chips ramollie par l'humidité du soir et de se limiter à la merguez de chez Carouf. Vous aurez remarqué que les crevettes d'élevage sont de plus en plus abondantes en grande S., souvent cuites, vous pouvez aussi les trouver crues, surgelées à en gros 2 à 4 euros les 500 g.

Alors, oui, la crevette d'élevage est très souvent assez peu écologiquement responsable, grignotant la mangrove, et tout aussi peu socialement responsable, les sus dits élevages étant installés par de jolies multinationales, sachant rentabiliser le tiers monde. mais, là n'est le propos (quoi que). Par facilité politique ces crevettes crues surgelées font très bien la blague. Surtout avec ce petit raccourci très sud-est asiatique. Le principe est simple.

D'abord préparer la sauce. Elle se fait en gros, il faut goutter pour la faire à son désir. de tiers en tiers. Le jus d'un demi citron, vert ou jaune, suivant ce qui traîne dans la corbeille de fruit. C'est le premier tiers. Un tiers d'eau dans le quel on à dilué une cuillère à café bombée de sucre. Sucre en poudre, ou mieux sucre de palme râpé. Dernier tiers, le nuoc mam (de Phu Quoc, au Vietnam). C'est là qu'il faut goutter pour équilibrer acide, sucre et sel.

Ensuite la base légumes qui croquent. À votre envie, séparés ou mélangés, utiliser les légumes de saison : concombre, poivron, germe desoja, salade très croquante, carotte nouvelle râpée, ... Les herbes, là aussi en mélange ou seulement celle que vous avez : coriandre, cive, persil, shiso, basilic thaï, ... Enfin les fameuses crevettes. Faire décongeler, et décortiquer à crue. Pour faire des petits zébulon comme sur la photo couper les en deux dans le sens de la longueur.

Enlever le fil noir de l'intestin. Faire sauter rapidement (1 mn) à l'huile neutre vos crevettes avant de servir. Il n'est pas obliger de les manger chaudes.

Après vous dressez. Une couche de légumes croquant finement émincés, une pincée d'herbe finement émincées au couteau, une crevette et une lampée de sauce sur le tout et le tour est joué. Dans des cuillères en porcelaine, dans des petits ramequins ou de petits bols, tout ça nous fait un super apéro.

Juste avant que les morfaloux se mettent la cuillère dans la bouche.

Publié dans Recettes

Commenter cet article

Sylvie 19/07/2006 20:14

Merci, c'est une super idée pour l'apéro !

AnneE 19/07/2006 17:50

j'avais pas pensé aux légumes croquants en dessous, je te pique l'idée.

lice 19/07/2006 17:21

Ouff!!J'ai cru que toi aussi tu étais en vacances, et je commencais à me sentir bien seule entre la Saone et le Rhone...Merci pour cette recette, j'ai des invités végétariens (enfin une et un muslim) le week end prochain, et je manque d'idées....