Les mots se mangent 7

Publié le par eric roux

Becqueter. Dans un élan amoureux vous n'êtes pas obliger de dire "je vais te becqueter, mon petit poussin". C'est à l'origine un terme de fauconnerie, signifiant, frapper du bec. De manière populaire, becter ou becqueter veut dire manger, voir manger en chipotant.

Beurrer. Toutes actions ou on ajoute du beurre. Soit pour l'étaler sur une plaque à pâtisserie, sur un papier sulfurisé, soit en ajoutant de petits morceaux de beurre à une préparation. Bien sur on peut aussi, beurrer une tartine.

Bicarbonate de soude. S'il sert d'habitude à calmer les aigreurs d'estomac, il sert aussi, ajouter à l'eau de cuisson, à gerder une couleur vert pétard aux légumes.

à Blanc. Une pâte brisée abaissée dans un moule est cuite à blanc quand elle est cuite non garnie. En général, la pâte est piquée avec les dents d'une fourchette et maintenue en place par des haricots secs pour éviter qu'elle ne boursouffle.

au Blanc. Se dit quand on cuit un légume, des cardons ou des salsifis par exemple, dans un mélange de bouillon ou d'eau et d'un tout petit peu de farine. Se procédé évite aux légumes de noircir pendant la cuisson.

Blanc de cuisson. Il se compose en générale d'eau salée additionnée d'une cuillère à soupe de farine et d'un peu de citron.

Blanchir. Voici un terme fort utile. Vous blanchissez quand vous plongez un aliment cru dans un bain bouillant. Soit pour raffermir (riz de veau), épurer, éliminer un excès de sel (morue ou salé), faciliter l'épluchage (tomates) ou encore réduire le volume (épinards). Vous blanchissez toujours en fouettant des jaunes d'oeuf et du sucre semoule pour qu'il devienne mousseux. Enfin, vous blanchissez, dans un premier bain d'huile pour cuire à coeur, avant de replonger de nouveau dans
l'huile pour apporter croustillant et couleur.

Boucaner. Pour conserver les viandes à embarquer, pirates et corsaires, les faisaient fumer et sécher. Ils boucanaient et devenaient boucaniers. Cette technique de séchage/fumage sur feu de bois est très répandue dans les Caraïbes et en Afrique comme technique de
conservation.

Publié dans Les mots se mangent...

Commenter cet article

Co 25/03/2006 13:02

Très bonne idée que d'expliquer ces mots, ces termes, de revenir à la source même..moi ça me donne faim : faim de cuisiner mais aussi d'écrire.
Bonne continuation

daniel 24/03/2006 13:14

Sans compter que "boucaner" ne se faisait pas en silence!!!

Me trompé-je??? Boucan=boucaner?